• Avis par Julia Pan

    Aujourd’hui je vais vous parler du livre la guerrière d’Argalone : des amours maudites de Frédérique Arnould, que je n’aurais certainement pas forcément lu, bien que je sois une fan inconditionnelle des péplums version film. Toutefois, ayant bénéficié d’un partenariat avec les éditions Artalys pour cet ebook, et n’ayant jamais vraiment lu de péplum en livre, j’étais très intriguée par cette histoire …

     

    Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Artalys pour cet ebook ainsi que Smells like rock pour m’avoir proposé de le lire. J’ai été assez intriguée par l’histoire parce que oui, je suis une fana de péplum américanisé (je sais c’est mal ….). Gladiateur, Troie, Hercule (le Disney pas les derniers qui sont sorties, j’ai mes limites ^^) et même Pompéi (John Snow <3), j’aime les muscles, la liaison avec la mythologie, les costumes tout quoi ! Même quand ce n’est pas la folie niveau histoire. Mais par contre je n’ai pas lu énormément de livre en rapport avec l’antiquité d’un point de vue fiction. Alors quand j’ai lu le synopsis de ce livre, je me suis dit pourquoi pas surtout que l’héroïne est une fille qui n’a pas l’air d’une demoiselle en détresse.

    On a donc Alexia qui vit dans un royaume où les femmes ont le droit à l’âge de 16 ans de s’émanciper. Malgré le fait qu’elle soit très proche de sa famille ainsi que de son meilleur ami Maxi, elle décide qu’elle partira explorer son royaume. Mais une tragédie va tout remettre en question. A la suite de celle-ci, elle va s’engager dans l’armée et se révéler être une fille bien plus extraordinaire qu’elle n’y parait.

    Il y a deux choses que j’ai vraiment aimé dans cette histoire. Tout d’abord c’est le rythme, le livre est court, 191 pages mais elles sont très bien exploitées. Au bout d’une vingtaine de pages, on a déjà beaucoup d’action. On n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer et c’est vraiment très agréable.

    Deuxièmement ce sont les émotions que nous procure ce roman. Il y a certains personnages qu’on voit assez peu et pourtant j’ai été touché par ce qui pourrait leur arriver. J’ai vraiment vécu l’histoire d’Alexia, c’est une jeune femme forte qui malgré un drame décide de continuer à avancer même si elle reste traumatisée. J’ai apprécié son personnage parce qu’elle n’est ni une jeune fille en détresse ni un Rambo sans émotion. Malgré l’époque, c’est une femme très actuelle, ce qui fait qu’on se sent proche d’elle.

    Enfin et je sais que j’avais dit que j’avais aimé deux choses et que la ça fait trois mais j’ai vraiment apprécié le fait qu’il y ait plusieurs genres mélangés dans ce livre. On a de l’aventure, du romantisme et même du fantastique et je trouve ça assez ingénieux parce que j’aurai vraiment pu me lasser de la romance présente dans ce livre. Ce n’est pas vraiment un défaut en soi puisque c’est moi qui ne suis pas vraiment réceptive aux problèmes de cœur en tout genre mais j’ai trouvé que c’était la seule chose prévisible dans l’histoire.

    Parce que oui le plus horrible et imprévisible, c’est la fin … Comme dit dans le titre, c’est un tome 1 donc je savais qu’en 191 pages on ne saurait pas tout de l’intrigue principale mais c’est très frustrant de finir sur un cliffhanger …

    Pour conclure je dirais que ce roman est une vraie surprise. Ce qui aurait pu être une histoire jeunesse qui ne m’aurait pas forcément touchée, se trouve être bouleversant et prenant. Je pense d’ailleurs que l’envie de savoir la suite est un bon signe …


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :